Share Button
Un important dispositif policier a été déployé après qu’une voiture a percuté un fourgon de la gendarmerie, lundi 19 juin, à Paris.

Un homme a percuté un fourgon de gendarmerie ce lundi après-midi sur les Champs-Elysées, sans faire de victimes. Son véhicule s’est embrasé après l’impact. La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Les faits se sont déroulés peu avant 16h ce lundi au niveau du rond-point des Champs-Elysées. Un homme a percuté un fourgon de gendarmerie avec son véhicule qui s’est embrasé après l’impact. Selon des informations de l’Agence France-Presse, le conducteur a été extrait de sa voiture par les forces de l’ordre. Des bonbonnes de gaz, des armes de poing et une kalachnikov auraient été retrouvées à bord du véhicule.

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb évoque « une tentative d’attentat » et rapporte que le conducteur est décédé. La préfecture de police indique personne parmi les forces de l’ordre et le public n’a été blessé.

Un important périmètre de sécurité, autour d’une berline blanche, a été mis en place. La circulation a été bloquée par les autorités et la station de métro Champs-Elysées-Clémenceau est fermée au public. Une opération de déminage est en cours.

Cet incident s’est produit moins de deux semaines après l’attaque contre un policier sur le parvis de Notre-Dame à Paris par un homme armé d’un marteau qui avait dit être un « soldat » du groupe Etat islamique. Le 20 avril au soir, un policier avait été tué sur les Champs-Elysées par un homme qui avait ensuite été abattu par les forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here