Share Button

Sa première idylle amoureuse, elle l’a vécue avec un Cayorien. Penda Ba, 28 ans divorcée, née au cœur du Fouta n’a pas eu la chance, jeune de fréquenter le « daara » ou l’école moderne. La faute a ses parents divorcés. Née d’un père chauffeur et d’une mère restauratrice d’Agnam Wourou Sira, la gamine a tôt souffert de leur séparation. Aînée de sa mère, elle s’est retrouvée dans une famille recomposée dans laquelle le père adoptif fait la navette entre Saint-Louis et Agnam.

Et c’est le restaurant de sa grand-mère maternelle qui lui a servi d’entrée à la socialisation.
Penda adolescente tombe amoureuse d’un jeune Cayorien originaire de Mboro mais dont les parents vont s’opposer à cette union.  Dépitée par cette première mésaventure, elle se résout plus tard à dire oui à un parent originaire de Galoya. Elle verra son ménage se briser plus tard. Elle investira le créneau du commerce, et fait la navette entre son village natal, Dakar et Mbour, où elle sera arrêtée…

Son père parle – ‘j’ai honte’… Regardez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here