Share Button

La firme australienne, Far a indiqué dans son rapport d’activités du troisième trimestre de 2017, que l’essentiel de son budget annuel de l’année prochaine sera consacré au développement de ses projets pétroliers sénégalais. 

Il s’agira, notamment d’investir dans le développement des découvertes opérées, rapporte l’agence Ecofin. D’après la même source, la majorité du budget 2018 de Far sera, comme les années précédentes, consacré au pétrole sénégalais. Cependant, la compagnie n’a pas révélé dans quelle fourchette le montant des investissements se situera. Il faut souligner qu’à la fin du premier semestre de l’année, la compagnie a déclaré plus d’actifs que de passifs, avec une trésorerie de 91,3 millions de dollars.

Depuis 2014, date de sa première découverte de pétrole au Sénégal, Far a découvert 11 gisements d’or noir dans le pays. Le bassin émergent du Sénégal devrait contenir jusqu’à 1,5 milliard de barils de pétrole. Et l’intérêt de Far pour la région ouest-africaine est de plus en plus grand. En juillet dernier, il s’est positionné sur les blocs prometteurs A2 et A5 au large des côtes gambiennes. Un mois plus tard, il a renforcé ses positions sur le pétrole bissau-guinéen en augmentant de 15 à 21,42%, ses parts sur les permis Sinapa et Esperanca.

avec L’as

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here