Share Button
Dans son propos introductif, le Premier Ministre a mis en exergue le dynamisme du partenariat entre l’Etat du Sénégal et l’UNACOIS et la nécessité d’en assurer un suivi constant, une évaluation permanente à travers les concertations régulières avec le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, le ministère chargé de l’Industrie et celui chargé du Commerce.

Il a également salué le leadership et l’engagement de l’UNACOIS aux côtés de l’Etat qui ont permis, sur la période 2012-2017, d’aboutir à des résultats tangibles portant sur la baisse des prix des denrées (riz, sucre, huile), la maîtrise de l’inflation et l’absence de pénurie, à travers l’approvisionnement correct des marchés en produits de grande consommation, sans oublier le gel des importations d’oignons, de pommes de terre et de carottes, pour appuyer fortement la production locale.

Le Premier Ministre s’est réjoui de l’ambition de l’UNACOIS de s’impliquer dans la mise en œuvre des projets et programmes du Plan Sénégal Emergent (PSE), à travers notamment:

  • la contractualisation dans certaines filières prioritaires ;
  • la modernisation des marchés ;
  • l’organisation de la commercialisation de la production agricole ;
  • le financement des projets des femmes ;
  • le développement de l’entrepreunariat local à travers les Incubateurs de projets.

Le Premier Ministre a rappelé que 2,5 milliards FCFA ont été dégagés pour financer le Programme d’appui au secteur informel afin d’accompagner la mise à niveau des entreprises, en plus des fonds logés à la BNDE et de la garantie FONGIP, pour l’octroi de financements au profit du secteur informel.

Au cours de la rencontre, les questions relatives à l’accès à la Couverture maladie universelle, à la retraite, et à la contribution globale unique (CGU) ont été abordées, en droite ligne des conclusions de la 2e Conférence sociale portant sur la modernisation des systèmes de retraite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here