POUR L’AMOUR DU SÉNÉGAL…

Share Button

Le peuple sénégalais est très souvent prompt aux critiques vers le détenteur du pouvoir en général, mais très clément avec lui-même.
L’opposition naturelle au président s’attaque sans cesse à ses méthodes jugées radicales et dictatoriales mais jamais n’ose regarder le peuple en face pour lui parler de ses tares comportementales ou encore laxistes.

Après le naufrage du bateau le « joola », comment un horrible drame comme « Bétenty » peut encore arriver au Sénégal?
Comment, en 2017 des apprentis ou « coxer » de bus peuvent voyager assis sur un le toit ou sur l’échelle d’un autobus en toute impunité parce qu’il en est ainsi depuis toujours?
Comment un homme public, accusé de malversations financières, peut invoquer un argument de défense tel que, «Tous mes prédécesseurs faisaient ainsi, donc j’en fais de même » ?

C’est en cela qu’il faut encourager le président Sall; il a devoir de réinstaurer l’autorité judiciaire et étatique pour le citoyen lambda.
En ma qualité de patriote, j’admire la levée de drapeaux respectée de plus en plus, j’admire la présence policière de plus en plus accrue, j’admire mon armée nationale défiler avec panacher et fierté.

Je suis un sénégalais, le Sénégal et son Président nous appartiennent tous en tant que citoyens
Il n’est pas de notre devoir d’être partisans quand il s’agit de la nation ou de l’Etat, encore moins de donner des connotations politiques à des événements douloureux qui interpellent l’union nationale.
Le Sénégal mérite d’être un pays où il fait bon vivre avec un climat socio politique apaisé.
Nous pourrons y arriver à condition d’y croire et d’œuvrer tous patriotiquement.

Gaspard Kamara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here