Share Button

Telle une histoire aux allures de science-fiction, elle se passe pourtant en fiction sur nos terres, un artifice fait pour reconduire Macky Sall à la tête du pays dès le premier tour dans 16 mois. L’heure de la vérité s’approche pour un homme face à son peuple. Un peuple qui se sent trahi par celui qui portait son espoir en 2012, passera dans un scanner toutes ses promesses et donnera son avis sur la suite des événements.
Mais entre-temps, le “Macky” manœuvre, après le cas Karim Wade, emprisonné, condamné puis éloigné du pays, le rouleau compresseur est déclenché sur un autre adversaire de taille, le Maire de Dakar, devenu député en Août passé. L’assemblée nationale va bientôt lever son immunité parlementaire et laisser place à dame justice pour le juger et le condamner, le même modèle, le même procédé qui avait emporté Karim Wade. Hélas les acteurs politiques du pays n’avaient pas prêté attention aux propos de Macky Sall quand il disait lors d’un conseil des ministres délocalisé qu’il réduira l’opposition à sa plus simple expression. Et cela ne peut plus être considéré comme de vains mots.
Devant Macky Sall, reste un seul adversaire, le peuple souverain, aura-t-il les armes suffisantes pour le convaincre, ou usera-t-il les mêmes méthodes du référendum ou des législatives pour passer? Walt and see ….

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here