Share Button

Dakarmidi – Le Ministre de la femme, de la famille et de la petite enfance Mariama Sarr, a annoncé hier 11 avril, le retour de la quinzaine de la femme devant les députés. Le projet du budget de son ministère, s’élève à 17.422.500.540 de FCfa contre  17.671.998.060 de FCfa en 2016, soit une baisse de 249.497.250 de FCfa en valeur absolue et 1,41 % en valeur relative, indique le soleil.

Mariama Sarr, a déclaré que son département travaille à restaurer le Comité consultatif, qui a un rôle important à jouer en terme d’accompagnement et de prise en charge des questions inscrites, sur la feuille de route du ministère de la femme, de la famille et de la petite enfance. «Tous les cadres organisés des femmes prendront part au travail de restructuration. Nous voulons une démarche inclusive », a soutenu le ministre.

Le projet consistent à mettre en place un cadre « participatif et apolitique ». «Aujourd’hui, toutes les femmes sont prises en compte dans ces financements, quelle que soit leur obédience politique», a affirmé Mariama Sarr. Une démarche bien appréciée par les représentants du peuple qui ont, dans ce même sillage, magnifié la suppression de l’apport personnel, la baisse du taux d’intérêt.

Pour la question relative au retrait des enfants de la rue, le ministre de la Femme a précisé que d’importantes mesures ont été prises dans ce sens. «Au-delà des services d’appui psychosocial, soins sanitaires, kits vestimentaires et hygiéniques, un projet d’un montant de 2.692.179.000 de FCfa a été conçu pour le retrait et la réinsertion des enfants de la rue

Le ministre Mariama Sarr a réaffirmé l’engagement de son département à veiller au respect des droits des enfants conformément à vision du chef de l’Etat.

Les députés ont magnifié le travail du Programme d’alphabétisation et d’apprentissage des métiers pour la lutte contre la pauvreté (Palam). La quinzaine sera célébrée du 02 au 21 Mai 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here