Racine Sy veut un « Plan Marshall » pour développer le tourisme

Share Button

Racine Sy, président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie touristique (Fopits)

« Nous avons de grandes difficultés, parce que nous sortons d’un sinistre extrêmement important. Il faut donc alléger le plus possible les conditions d’accès au crédit, en n’imposant pas un certain nombre de critères, qui rendent le crédit hôtelier inaccessible », a plaidé le président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie touristique (Fopits), Racine Sy qui promet d’apporter son soutien à l’Agence sénégalaise de promotion touristique (Apt).

Le crédit hôtelier, de 5 milliards, est à hauteur de 10 milliards aujourd’hui, ce qui est toujours insuffisant aux yeux de Racine Sy, favorable à sa revalorisation.

A l’en croire, « on n’a pas besoin de dépenser des milliards pour participer à des salons. Ce qui est important, c’est d’évaluer l’impact de ce que nous faisons en termes de promotion. La place est au digital. Mais si on veut développer le tourisme, il faut un véritable plan Marshall, même s’il y a un frémissement de la destination Sénégal », insiste-t-il dans le quotidien L’Observateur du jour.

Avec (L’Observateur)

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here