Share Button

Le dernier Premier ministre de Wade n’est pas d’accord avec la ministre des Transports aériens qui a affirmé hier que le Président Abdoulaye Wade a juste posé la première pierre de l’aéroport qu’il baptisa plus tard Aéroport International Blaise Diagne, prétendant que l’ouvrage est réalisé par le Président Macky Sall. Sur sa page facebook, Souleymane Ndéné Ndiaye a souligné son désaccord avec Maïmouna Ndoye Seck, avec des explications à l’appui. Dakarmatin vous livre in-extenso les propos de l’ancien PM.

« Le ministre des Transports Aériens , Mme Maimouna Ndoye Seck a affirmé aujourd’hui que le Président Abdoulaye Wade a juste posé la première pierre de l’aéroport qu’il baptisa plus tard Aeroport International Blaise Diagne, prétendant que l’ouvrage est réalisé par le Président Macky Sall.
Mme Maimouna Ndoye Seck s’est trompée. Et son erreur est d’autant plus impardonnable qu’elle a travaillé comme Conseillère du PM Macky Sall sous le magistère du Pdt Wade, et en tant que telle, elle ne peut ignorer que Tout puissant PM qu’on puisse être, on ne gère jamais les départements ministériels à la place des ministres. Pour dire que même s’il est vrai que le Président Macky Sall était PM au moment de la pose de la première pierre de l’aéroport de Diass, baptisé AIBD, il n’a en aucun moment diligenté ou supervisé les travaux à la place du ministre de l’époque et du chargé du projet. On n’a pas besoin d’être contre tout ce qu’entreprend le Président Wade dans sa logique de dévolution monarchique du PDS, pour lui reconnaître quand-même la totale paternité de l’idée de délocaliser l’aéroport de Dakar , en construisant un aéroport ailleurs qu’à Yoff alors qu’il était Ministre D’Etat sous le magistère du Président Abdou Diouf.
Keur Massar fut dans un premier temps retenu mais les experts estimeront que la direction des vents était un gros handicap pour que ce site.
C’est ainsi que l’idée d’aller vers Diass fut émise , malheureusement Me Wade et les autres ministres du PDS, démissionnerent du gouvernement de Habib Thiam et ses pourfendeurs commencèrent même à l’époque à qualifier ses généreuses idées d’éléphants blancs. Élu en 2000, il fit faire les études nécessaires sur Diass et finalement prit la décision d’y faire construire un aéroport international moderne.
Directeur de Cabinet du Président Wade au moment de la pose de la première pierre, puis PM, ayant présidé plusieurs réunions sur la recherche de financements des travaux de l’AIBD, aujourd’hui soutien de mon ami Le PR Macky Sall, l’honnêteté et la loyauté me commandent de porter témoignage.
Il ne sert à rien de chercher à falsifier l’histoire surtout lorsqu’elle est inscrite en lettres d’or dans la mémoire collective.
Au nom de la continuité de l’Etat, le PR Macky Sall a mené à leur terme les travaux, et il mérite nos félicitations et nos encouragements à continuer à travailler en ne prêtant aucune oreille attentive aux laudateurs d’aujourd’hui et de demain ainsi qu’aux thuriféraires et autres flagorneurs. Ce qu’il y a à faire encore est tellement plus important que ce qui a déjà été fait et qu’il faut vite se projeter sur les nouveaux chantiers qui permettront d’éloigner voire d’éradiquer la pauvreté et la précarité de nos foyers.
Bon Gamou à tous. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here