Share Button

Du nouveau sur le décès d’Elimane Touré survenu dans les locaux du commissariat du Port. Une nouvelle enquête a été ouverte suite à l’autosaisine du procureur de la République. En effet, la grande sœur du défunt, Kandji Touré, a été entendue par les enquêteurs de la police prévôtale durant 5 tours d’horloge. Cette dernière est témoin de l’arrestation de son frère à la maison familiale. Et selon elle, lors de l’audition, l’atmosphère a été plutôt tendue.

 

Réouverture du dossier de feu Elimane Touré : la sœur du défunt entendue par les enquêteurs «La police m’a demandé de dire la vérité et je l’ai dite. J’ai dit tout ce qui s’est passé le jour de l’arrestation de mon frère.  On m’a demandé de signer, chose que j’ai refusée. Durant l’enquête je me suis fâchée . Et, je leur ai dit que tant que je n’appelle pas mon avocat, je ne signerai pas. C’est à la suite que j’ai eu mon avocat par téléphone, qui m’a ordonné de signer et de rentrer. L’enquête a duré plus de 5 de tours d’horloge, de 9h 30 jusqu’à l’après prière de vendredi», explique kandji Touré à sa sortie de la brigade prévôtale.

«Ils ont tué un soutien de famille, un homme gentil, très gentil», scande-t-elle.

Pour rappel, le transitaire, Elimane Touré, avait été retrouvé mort dans sa cellule au commissariat du Port le jour même de son arrestation. Après autopsie, la thèse du suicide avancée par la police n’a pas convaincu la famille. C’est ainsi que le procureur de la République a saisi la brigade prévôtale pour la réouverture de l’enquête, révèle la Rfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here