Share Button

La coalition Wattu Senegaal a présenté hier, à la presse un « livre blanc » dans lequel, elle note plusieurs «irrégularités » qui ont, selon elle, entaché la crédibilité des élections législatives du 30 juillet. Non sans annoncer qu’elle ne participera pas à aucune élection organisée par Macky Sall et son gouvernement.

La réaction de la coalition BBY (pouvoir) ne s’est fait attendre. Dans un communiqué, Pape Mahawa Diouf, coordonnateur de ladite cellule, précise que «les déclarations de la coalition Wattu sont loin des faits ». Car, «sur l’étendue du territoire national, et dans 39 pays, le scrutin s’est globalement bien déroulé ».

«Là où il y a du retard, le vote s’est prolongé au-delà de 18H 00. Il est donc inadmissible de jeter l’anathème sur l’administration pour masquer son propre échec », poursuit M. Diouf.

Selon lui toujours, «la déclaration de la coalition Wattu Senegaal est marquée par le sceau de l’incohérence, puisque, celle-ci revendique sa victoire avec grandiloquence partout où elle a gagné, et crie au vol là où elle a été sèchement battue ».

«Il faut certes avoir toujours le triomphe modeste. Il est tout aussi important de savoir perdre dans la dignité. Le peuple a voté, il a choisi le camp du progrès et de la marche inexorable du Sénégal vers l’émergence, contre celui de la destruction et de la stagnation », conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here