Il Retourne En Prison Pour Meurtre, 24 Heures Après Sa Libération

0
Share Button

24 heures après sa libération par la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Diourbel pour vice de procédure, Ibra Ngom a été cueilli sur ordre du procureur. Il a été selon l’Observateur, à nouveau inculpé de meurtre et reconduit à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel.

Il avait reconnu avoir poignardé mortellement Maguette Ndiaye à la suite d’une altercation à Touba courant 2014.

Mardi dernier, Ibra Ngom, qui comparaissait pour meurtre sur sa tante et belle-mère, Maguette Ndiaye, avait recouvré la liberté suite à l’exception de nullité soulevée par son avocat, Me Serigne Diongue. Me Diongue avait invoqué les dispositions de l’article 101 et 105 du Code de procédure pénale pour justifier les violations des droits de l’accusé Ibra Ngom, précisant que dans le procès-verbal de première comparution, aucune mention n’a été faite pour prouver que l’accusé a été assisté par un conseil au moment de son inculpation comme en dispose le code de procédure pénale.

Résultat des courses, la Chambre criminelle, après une brève suspension pour délibération, avait accédé à la demande de Me Serigne Diongue en annulant la procédure. Ibra Ngom a ainsi été libéré sans jugement.

Mais le parquet a réagi en ordonnant à nouveau son arrestation, 24 heures après son élargissement de prison.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here