Revue annuelle conjointe Sénégal-USAID : environ 232 milliards 868 millions de francs Cfa pactisés pour 4 secteurs depuis 2015

Share Button

Chaque année l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et le gouvernement du Sénégal font un point sur l’état d’avancement de leur coopération. Pour 2016, la revue annuelle conjointe des deux parties a été un moment de renouer le « bon » compagnonnage.

Venu présider la rencontre, le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, reconnait que c’est une occasion d’ouvrir des discussions sur les défis et de proposer des solutions permettant d’améliorer durablement la performance des projets mis en œuvre. Pour lui, « ce rituel constitue un moment important pour s’assurer de la bonne mise en œuvre de notre programme de coopération ».

De même, il faut préciser que cette revue permet également d’identifier les principales contraintes et de trouver les solutions les plus appropriées afin que la coopération bilatérale se déroule convenablement.

Depuis septembre 2015, le Gouvernement du Sénégal et l’USAID ont signé quatre accords d’assistance d’un montant global d’environ 232 milliards 868 millions de francs Cfa. La Santé, l’Education, la Croissance économique et la Bonne Gouvernance et la Démocratie sont entre autres les différents domaines d’intervention de la coopération.

« Grâce au concours financier de l’USAID, le Sénégal a pu atteindre des résultats très satisfaisants. Nous avons noté une amélioration des performances du système éducatif avec par exemple 417 enseignants formés, 31 413 élèves dont 17 447 filles qui ont bénéficié de la mis en place d’un environnement lettré », s’est réjoui M. Bâ. Parlant des difficultés sur ce secteur, le Ministre a évoqué l’absence d’une politique de maintenance des infrastructures scolaires et surtout la difficulté de mobiliser le secteur privé pour le financement et la faible mobilisation communautaire dans le processus de l’atteinte des résultats scolaires.

Sur le secteur de la Croissance Economique, le Sénégal reconnait aussi l’excellent rôle de l’agence américaine dans ce domaine. Par ailleurs, le Ministre a cité plusieurs résultats jugés satisfaisants. La restructuration et le renforcement des capacités institutionnelles, organisationnelles et en équipement de 21 comités locaux de pêche artisanale des régions de Dakar, Thiès, Fatick, Ziguinchor et Saint-Louis.

Poursuivant son argumentaire, M. Bâ, avoue qu’un accroissement des fonds de crédit-bail de la garantie pour la mécanisation des chaînes de valeur agricoles estimé à environ de 04 milliards de francs Cfa. « Grâce à l’USAID, nous avons bénéficié d’une formation de 114 542 personnes à l’agriculture de conservation et à d’autres pratiques agricoles novatrices et la création de 10 062 emplois dans les chaines de valeur céréalières », estime le Ministre de l’Economie.

Dans cette coopération Gouvernement du Sénégal-USAID, il y a eu un octroi de prêts d’un montant environ 14 milliards de francs Cfa aux producteurs de riz irrigué.

Avec Actusen.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here