Share Button

 

En début de semaine, la brigade de gendarmerie de Touba Bélél a immobilisé un camion gros porteur dans lequel, il a saisi une importante quantité de médicaments contrefaits d’une valeur de 2 milliards F Cfa. Deux des responsables de la cargaison ont été arrêtés et déférés au parquet de Diourbel.

«De gros bonnet sont derrière cette affaire. Un mandat d’arrêt a été lancé contre le cerveau» qui se cacherait chez son marabout, a révélé à la presse Me Abdoulaye Babou, avocat de l’Ordre de pharmaciens du Sénégal, lequel s’est constitué partie civile. «Nous sommes en face d’un système mafieux avec des gens qui servent du poison aux populations de Touba. C’est extrêmement grave. Les commanditaires et les propriétaires sont tous à Touba. Dans cette affaire, je pense qu’Interpol devrait entrer en scène puisqu’il s’agit d’un trafic international.

Il faut que les autorités religieuses de Touba bougent. Cette ville ne doit pas être un sanctuaire du mal. Serigne Touba nous a enseignés comment devrait être cette cité dans son poème Matlaboul Fawzey», a ajouté l’avocat, avant de conclure : «dans l’histoire du monde, une telle saisie n’a jamais été enregistrée. Les faits sont graves et interpelle tout le monde ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here