SERIGNE ABDOU KARIM MBACKE FALILOU BOROM MAKARIMAL AKHLAQ. : Modéle d’éducation

Share Button

Fils de Serigne Falilou M’backé Ibn Cheikh Ahmadou Bamba Khadim Rassoul et de Sokhna Mame Awa Bousso Faye Serigne Abdou Karim Mbacké est né le 04 avril 1952 à Touba. Sa naissance coïncida avec le rappel à dieu de son grand frère et aîné Serigne Abdou Karim. C’est ainsi que Serigne Fallou lui donna le nom de ce dernier et dit « je ne peux pas manquer d’avoir un fils de la dimension de Abdou Karim dans ma demeure ». D’ailleurs il lui prédit un destin de successeur accompli car sa naissance provoqua en lui un grand espoir. C’est la raison pour laquelle dés sa tendre enfance (3ans) il le confia à Mame Khassim Mbacké à Guinguinèo pour faire ses études coraniques. Mame Khass comme on l’appelait affectueusement est fils de Serigne Hafia Mbacké ibn Mame Mor Anta Sally. Il est le frère cadet de Mame Cheikh Anta Macké Borom Gawane ak Darou Salam. Cette confiance que Mame Fallou plaçait en Mame Khass s’est traduite par les propos qu’il a tenu : « je veux qu’il maîtrise parfaitement le Coran et qu’il soit un calligraphe hors pair à l’image de mon khalife Serigne Modou Moustapha ». C’est pourquoi ce fut l’amour réciproque et la confiance totale entre Mame Khass et Serigne Abdou Karim. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle Baye Karim le considérait comme son père biologique.

600663_340995532708071_53994612_n  972195_261968513944107_980703185_n 995714_278262828981342_13703787_n 1517420_340997812707843_208210016_n 1525265_340998189374472_1191295777_n 1526732_340997712707853_494382772_n 1530404_340997736041184_1100176281_n 1535586_340998169374474_1842010196_n

523664_156038787870414_1777952232_n542256_302386696568955_223114661_n

En parlant de caractères, de comportements, et de personnalité, on ne peut pas ne pas s’interroger sur le passé de l’individu c’est-à-dire le monde mental, émotionnel et sensoriel de l’enfant pour comprendre les faits et situations qui se produisent à l’adolescence et à l’âge adulte.

En effet, cette période importante doit être connu et maîtrisé par les parents d’une part et d’autre part par les professionnels du développement si l’on veut éviter des erreurs majeures préjudiciables à l’enfant, son entourage et la société.

En se penchant sur l’univers du tout petit, on perçoit que l’enfant ne connait que lui, il cherche son unité première et il a un désir fort de communiquer, il a besoin de stabilité, de sérénité et de compréhension. Cependant force est de constater que lorsque que les pressions sont nombreuses et fortes, l’enfant s’affole et devient incapable d’apprendre une nouvelle habitude. Un enfant éduqué dans la peur, les menaces et les injures apprend difficilement. C’est pourquoi il est fondamental de penser au développement ultérieur de la personnalité de l’enfant pour mieux vivre et supporter les vicissitudes de l’adolescence. Cette période de vie est pleine de transformations et constitue un moment de remise en question, de quête de l’identité, de comportements marginaux etc.

A ce titre, obligation est faite aux parents et à l’entourage de la cerner pour dégager un modèle d’éducation adéquate. Revisitons nos modèles d’éducation de base

Basé essentiellement sur les valeurs traditionnelles, l’éducation de base tend généralement à reproduire les structures d’une société en inculquant les valeurs qui s’y rattachent. On note dans le cadre de l’éducation de base le maintien de la forme traditionnelle qui ne s’appuie nullement sur la maîtrise des mutations qui s’opèrent chez l’individu de la naissance à l’âge adulte. Les nouveaux comportements sont transmis et des règles sociales, morales et religieuses sont enseignées à un âge où les parents ne maîtrisent point ces mutations profondes.
Les caractéristiques de l’adolescence

Son esprit plein de rêves et de grands idéaux, l’adolescent a l’air timide, distrait, désarçonné, arrogant, impatient, désinvolte par des remarques qui lui sont faites.

l’adolescence quant à elle est changeante d’humeur. Ceci est dû à un bouleversement physiologique et psychologique intense. L’organisme se transforme, il devient inquiet et perd confiance en lui. il a besoin d’une vie calme, de beaucoup de sommeil, d’une nourriture variée riche en protéines.

A cette période, l’adolescent prend vis-à-vis des adultes des attitudes (de) bravades de moqueries, d’agressivité. C’est le contestataire, le révolutionnaire, etc… L’adolescent cherche le dialogue, il est en quête d’identité, il adopte des comportements marginaux tels que le vol, l’utilisation et la vente de la drogue, le rejet du modèle parental, la quête de l’amour. Il recherche l’approbation des parents. A la maison il a besoin d’espace et de changer (changements), d’adopter une façon de vivre spécifique.

A l’école, l’adolescent doit faire une chose décisive pour son avenir professionnel au moment où il se trouve en pleine mutation physique et psychologique. Le choix définitif ne peut pas se faire. Les parents face à cette situation

Ils ont tendance à s’alarmer, à s’inquiéter et à réagir violemment face aux comportements et états physiques de l’adolescent.

Ils sont déconcertés par les réactions, ils ne maîtrisent point cette période de transition dont le passage est obligatoire. Ils installent un pessimisme sans précédent, imposent leur autorité et exigent de l’adolescent le respect total des normes qu’ils ont établis.

Ils assimilent cette situation à un échec de leur modèle d’éducation. Ils s’installent dans une situation conflictuelle et infligent des sanctions fortes qui peuvent aboutir à l’expulsion de l’adolescent. Conséquence de telles altitudes

L’adolescent verse dans la délinquance avec tous ces corollaires, l’utilisation sans complexe de la drogue, l’agressivité, les vols, les agressions, les meurtres etc. Chez les parents, le désespoir, la honte, les conflits entre parents. La société devient malade. Quelles stratégies adoptées

Plusieurs stratégies ont été mise en œuvre par les leaders religieux du pays parmi les quels on peut citer « LE MAKARIMAL AKHLAQ » incarné par l’incontestable guide spirituel, l’éducateur hors pair, le réparateur des préjudices apportés par la non maîtrise des normes d’éducation de l’enfance en général et de l’adolescence en particulier :

SERIGNE ABDOU KARIM MBACKE FALILOU BOROM MAKARIMAL AKHLAQ.

Cette philosophie noble empruntée du PROPHETE SEYDINA MOUHAMED (PSL) est entièrement vécue par ce fils remarquable de SERIGNE MOUHAMADOU FADEL MBACKE et de SOXNA MAME AWA FAYE.

Son grand père CHEIKH AHMADOU BAMBA avait rappelé dans son recueil sur LES PREMICES DES ELOGES (MOUKHADIMATOUL AMDA) : « la pureté morale du prophète (psl) m’a intégralement débarrassé des vanités et s’il plait à mon seigneur, je vivifierais ses règles » C’est cela qui justifie le fait que le nom BOROM MAKARIMAL AKHLAQ actuellement est attribué à notre guide. Nous constatons en lui des valeurs et réflexes exemplaires :

• la générosité dans tous ces actes • la politesse • la pureté et la piété • le réparateur, celui qui efface et embellit • le cultivé • la considération envers les autres • le respect envers ses frères, sœurs et talibés • le porteur de bonnes nouvelles • le fidèle • le rigoureux dans ces propos • le sage etc.

Il a également aidé ces proches et talibés à changer de comportements à retrouver la paix intérieure, à obtenir la santé physique, mentale et la foi.

Il a transformé des jeunes en situation difficile en acteurs de développement, il a transformé la méchanceté qui habitait le cœur de certains en générosité et en tolérance, il a aussi appris à ses proches et talibés à dire la vérité rien que la vérité.

Il a développé en nous l’amour du travail et le respect de l’autre. Il a développé en nous l’esprit de solidarité et d’entraide, il nous a fait aimer ses frères et sœurs par la manière de faire des témoignages sur eux. Il nous oblige à aimer à la folie et à soutenir nos parents particulièrement nos mères.

En bref, tout comme son nom KARIM l’indique, il est infiniment généreux et cette générosité sans bornes transcende les limites de l’humain pour s’appliquer à toutes les autres créatures fussent elles animales, végétales etc…

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here