Share Button

 

Le Tribunal de grande instance de Diourbel a prononcé, ce jeudi, la relaxe au bénéfice du doute pour Serigne Assane Mbacké et Mor Lô, jugés pour leur implication présumée dans le saccage du matériel électoral, le 30 juillet, jour des Législatives, au Centre de vote, Université Serigne Abdou Lahat Mbacké de Touba.

Respectivement responsables politiques du Parti démocratique sénégalais (Pds) et de l’Alliance pour la république (Apr) à Touba, les deux prévenus étaient poursuivis pour les délits destruction de biens publics, voies de fait, et actes de vandalisme.

Des accusations qu’ils ont niées devant la barre, le jour du procès tenu le 17 août 2017.

Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis la relaxe pure et simple, estimant qu’il ne dispose pas d’éléments qui établissent la présence des  accusés sur les lieux  au moment des faits.

Les avocats de la défense de la défense ont abondé dans le même sens, avant de formuler  la demande de liberté provisoire.

Le Procureur ne s’est pas opposé à la requête.  Serigne Assane Mbacké et Mor Lô libérés seront mis en liberté provisoire par le juge à la fin de l’audience. Ce, après avoir une semaine passée en prison.

Ils avaient été placés sous mandat de dépôt, le 9 août dernier.

 Lamine DIEDHIOU (Diourbel) 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here