Share Button

C’était le 8 décembre 2012 que, l’homme de Dieu, cet esprit épris de science, Sérigne Mansour Sy « Borom Daara Ji » nous quittait de ce bas monde. Aujourd’hui, ce 8 décembre 2017 marque ses 5ans de disparition. Cette date reste inoubliable pour le monde musulman en général et les tidianes en particuliers.

Les morts ne sont pas morts, disait Sembène Ousmane. Effectivement, le défunt Khalife Général des Tidianes vit toujours dans le cœur des fervents talibés de la confrérie Tidiane. Né le 15 août 1925, Sérigne Mansour Sy est le Petit-fils de El Hadj Malick Sy, un des pionniers du Tidjanisme au Sénégal.

Par ailleurs, il est le fils de Serigne Ababacar Sy, qui est le deuxième fils d’El Hadj Malick Sy, et de Sokhna Aïssatou Seck. Par sa mère, il est issu de la grande famille Léboue de la Presqu’île du Cap-Vert, actuelle région de Dakar.

Il a consacré sa vie à l’enseignement du Coran d’où son pseudonyme « Borom Daara Ji ». Après le décès de Sérigne Abdoul Aziz Sy « Dabakh », il a été porté à la tête de la khadra, de la famille et de la confrérie Tidiane du Sénégal le 14 septembre 1997.
Il est décédé dans la nuit du 8 au 9 décembre 2012 en France à l’âge de 87 ans. La disparition du Saint homme fut ressentie comme une grande perte pour l’Islam qu’il a toujours défendu.

          Aliou BADARA  – laviesenegalaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here