Serigne Mountakha Mbacké : « si je pouvais donner le restant de mes jours à Serigne Sidy Moctar Mbacké, je le ferais, sans réfléchir »

0
Share Button

La cérémonie officielle du « Magal » de Porokhane a vécu. Présidée par le ministre de l’Industrie et des Mines, venu représenter le Gouvernement, elle a été une occasion pour Serigne Mountakha Mbacké, vice-khalife de Serigne Sidy Moctar Mbacké, d’inviter les fidèles à un retour vers Dieu. « Le Seigneur ne nous doit rien. Absolument rien du tout ! Il nous a tout donné. Donc, c’est à nous de lui retourner la monnaie de sa pièce ».

Actuel khalife de la famille de Serigne Bassirou Mbacké, Ibn Serigne Touba, fondateur du « Mouridisme », Serigne Mountakha Mbacké a réitéré son engagement aujourd’hui plus qu’hier à rester un simple « talibé » du khalife général des « Mourides », Serigne Sidy Moctar Mbacké.

Pour en administrer la preuve par 9 à l’assistance, il a déclaré, devant les nombreux fidèles venus assister à la célébration du « Magal » de Porokhane, « si je pouvais donner le restant de mes jours à Serigne Sidy Moctar Mbacké, pour qu’il vive encore le plus longtemps possible, je l’aurais fait, sans réfléchir ».

Quant au ministre Aly Ngouille Ndiaye, la coïncidence entre la commémoration du « Magal » de Porokhone et la Journée des femmes célébrée le 8 mars prochain, devrait inciter la gent féminine sénégalaise à s’inspirer davantage des enseignements de Mame Diarra Bousso. Qui, en termes de droiture et de piété, a laissé des marques indélébiles contre l’oubli.

Fadel Ndiaye, Correspondant Actusen.com au Baol

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here