Share Button

Entre le Président Directeur général du groupe Wal Fadjri et feu Serigne Sidy Makhtar, les relations étaient plus que privilégiées.

Ce n’est pas par hasard si Sidy Lamine NIASS a fait du défunt le parrain de la cérémonie de dédicace des ouvrages de son père. Très affecté par la disparition de Serigne Sidy Makhtar MBACKE, Sidy Lamine a tenu à témoigner avant de se rendre dans la cité religieuse pour présenter ses condoléances à la famille éplorée.

Ce que Sidy Lamine NIASS retient surtout de l’illustre disparu, c’est sa grande humilité. «Il mangeait avec tout le monde, se rabaissait devant ses disciples avec qui il bavardait malgré son statut», explique le Patron de Wal Fadjri qui n’hésite pas à le comparer dans sa façon de faire avec Serigne Saliou MBACKE.

Pour Sidy Lamine NIASS, Serigne Sidy Makhtar c’est aussi l’équilibre. «Il ne s’est pas détourné de ce monde, mais savait que celui-ci n’était que pour préparer là où il se trouve présentement. C’est un homme qui savait faire dans l’équilibre », déclare-t-il.

Selon Sidy Lamine NIASS, Serigne Sidy Macktar c’est aussi le symbolisme d’un mystique. «Mes propos se fondent sur du solide, Dieu parle à l’aide de signes. Et il y a un, signe, le chiffre 7 qui le suit. Il y a sept cieux, on fait sept fois le tour de la Kaaba, on fait sept fois le Saafa et Marwa. Dieu aime le chiffre sept et s’il le met en lien avec une personne c’est parce qu’il l’aime. Et cela s‘est avéré avec lui. Il est le septième khalife de Serigne Touba après Serigne Mouhamadou Moustapha, Serigne Fadilou, Serigne Abdou Ahad, Serigne Abdou Khadre, Serigne Saliou et El Hadj Bara…».

L’intégralité des témoignages de Sidy Lamine NIASS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here