Share Button

Si Kolda est réputée pour être une région qui enregistre un nombre important de personnes atteintes du Vih Sida, aujourd’hui la situation est devenue inquiétante, à cause des homosexuels et des prostituées.

Lors de la caravane presse dans les régions de Sedhiou, Kolda et Ziguinchor organisée par le Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS), le Dr Nourou Diallo s’est exprimé, chiffres à l’appuis sur les cas séropositifs à Kolda. Le tableau qu’il a présenté à la presse, fait froid dans le dos. « On a dépisté plus de 120 MSM (homosexuels) dont 6 cas séropositifs et 2 bisexuels. Ces jeunes âgés seulement de 20 à 24 ans. Et derrière ces jeunes, se cache un lobbys que nous connaissons avec de gros bonnets dedans », a-t-il révélé.

Autre situation menaçante, la prostitution qui ne se fait plus dans les bars ou dans les hôtels mais sur les réseaux sociaux. « Au total, pas moins de 820 jeunes filles clandestines ont été dépistées, dont 22 cas positifs dans les trois districts de la région. Et certaines d’entre elles, sont mariées, des filles qui sont au lycée… », souligne Dr Diallo.

Et Mamadou Souané, assistant social au Centre de santé de Kolda de lui emboîter le pas. « Dans le dernier trimestre, on a enregistré 11 cas de décès. Des femmes enceintes qui sont séropositives et le nombre de perdues de vue est estime à 48 dont 22 retrouvées. Les enfants n’étaient pas en reste avec 28 cas dont 2 à 3 perdus de vue (pv). On a une file active de 1090 dont 1042 traitement ARV Au cours d’une activité menée, on a recensé 1070 de Pv Vih, dont 70 positifs ».

Nd. R. Thiane (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here