Share Button

 » La rationalité peut nous imposer le verrouillage d’un système si le besoin nous l’impose. Mais le système qui compose la nature humaine, personne ne peut y apporter une augmentation ou diminution, seul Dieu peut le faire. Donc jouer avec la conscience des gens est devenu une chose inacceptable. Le Sénégal n’a plus besoin de certaines, déclarations. Si on a des problèmes, avec le pouvoir, les régler, avec toute la diligence qui sied, est la meilleure solution. Les esprits invisibles et maléfiques ne peuvent pas se substituer à la volonté divine« , a- t- il répondu aux déclarations surprenantes du guide des Moustarchidines.

Pour lui, le président Macky Sall n’a pas et ne doit pas avoir peur de ces menaces stériles et infantiles.  » Le Président Macky Sall ne peut être tétanisé par la surenchère des menaces mystiques, puisqu’il est un disciple du prophète Seydina Mouhamad (Paix et salut sur lui) et ses compagnons, et cela suffit largement comme garantie. Le Président a cette garantie, il est un disciple et il respecte tous ceux qui représentent la religion musulmane autrement dit les chefs religieux, même ceux qui font ces déclarations« , renchérit- il.

Pour le secrétaire général du PJD, la norme dans une République est que tous les citoyens soient égaux devant la loi bien qu’il ne remette pas en question la possibilité d’un dialogue et d’un pardon.

 » Le cas Khalifa Sall comme tous les autres dossiers judiciaires peuvent faire l’objet de dialogue et de consensus. Les chefs peuvent diplomatiquement interpeller le Président Macky Sall, pour un apaisement dans ce sens, parce que seule la paix peut favoriser l’émergence « , a- t- il conclu.

senenews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here