Share Button

« Libération » révèle que des pétroliers sont scandalisés par la démarche des promoteurs du Port de Bargny qui sera construit sous le modèle Bot( Build – Own – Tranfer).

En effet, le Sénégal minergy port (SMP) devait affecter des terres aux pétroliers pour la construction d’espaces de stockage. Mais au lieu de mettre tout le monde sur le même pied, SMP se signale dans une discrimination manifeste, en ne servant que Elton, Itoc, Oryx…

Pendant ce temps, des mastodontes comme Vivo Energy ou pis, Total, ont été royalement ignorés. « C’est une situation inacceptable, copinage pur et simple. Et le plus grave, c’est que SMP, au-delà des pétroliers, n’associe personne dans sa démarche même pas les acteurs portuaires. »

Derrière cette structure à la démarche très orchestrée, on retrouve le propriétaire d’une usine de friperie basée à Dioubel, Dame Diané, qui s’est associé avec des Américains pour préfinancer ce projet.

Des pétroliers avec qui nous nous sommes entretenus, interpellent le Président Macky Sall qui, selon eux, n’est pas au courant de ce partage de « Bouki » (hyène) qui n’obéit à aucune logique. Ces pétroliers promettent d’ailleurs de se faire entendre dans les prochains jours face à cette situation inédite. Nous reviendrons amplement sur ce contrat confié à Dame Diané, qui n’est connu que dans la friperie et, parfois, dans l’installation…d’ascenseurs.

Libération

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here