Vote du nouveau Code de la presse: Les députés « allergiques » aux commentaires sur les articles des sites d’informations Lors de l’examen du projet de loi n°14/2017 portant Code de la presse, les députés sénégalais ont soulevé la questions des commentaires sur les articles publiés au niveau des sites d’informations. À ce propos, la représentation nationale a invité le ministre à essayer de trouver une solution sur ce sujet. Multipliant les remarques et les suggestions contenues dans le rapport de la commission Culture et Communication, les députés ont pour la plupart, abordé la question des commentaires dans la presse en ligne et le différé des émissions d’habitude diffusées en direct, à la radio et à la télé. Face à Magnick Ndiaye et Yakham Mbaye, les députés sont revenus sur leur demande déjà faite en commission. En effet renseigne le rapport, « les députés sont unanimes à soutenir que des garde-fous sont nécessaires, car tous les Sénégalais sont visés sur la presse en ligne à cause de son accès facile ». Poursuivant le document ajoute que « la représentation nationale a plaidé pour le renforcement des pouvoirs des organes de contrôle et l’harmonisation de « certaines lois avec le Code pénal et le Code de procédure pénale », a rapporté le document.

Share Button
Diockoul : Six manifestants arrêtés, le Pds annonce une plainte contre le maireLe feu couve toujours à Diokoul Diawrigne dans le département de Kébémer. Les populations s’opposent toujours à l’affectation de 1000 hectares de leur terre à la société Senegindia.
Et pour ne rien arranger les choses, le maire Cheikh Sadibou Dia a porté plainte contre les manifestants pour destruction de biens appartement à autrui. Hier, la gendarmerie a procédé à l’arrestation d’au moins six personnes.Ibra Diagne Mbaye, responsable local du Ps, Mbaye Mbodj, paysan, Babacar Tall , étudiant, Dame Mbaye et Doro Seck , élevés en classe de Terminal et Mbathio Mbaye, ménagère ont passé la nuit à la Brigade Mixte de Louga, en attendant d’être présentés au Procureur de la République.

Par ailleurs, le Parti démocratique sénégalais a décidé de porter plainte contre le maire Cheikh Sadibou Diack, qui avait accusé ses militants d’être derrière le saccage des véhicules de la mairie.

« Nous avons le soutien du parti. Il faut qu’il prouve que le Pds est derrière ce saccage. Je me sens personnellement visé par ses déclarations« , a confié Pape Diop, responsable du Pds à Diockoul à L’Observateur.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here